Grâce à Chantal j'ai visité une très belle expo au Chateau d'eau. Le Berry Républicain a commenté l'expo ainsi :

Parfois, le travail d'un artiste se passe de mots. C'est le cas des sculptures de Fanny Ferré. Habituée à exposer à la galerie Capazza à Nançay, partenaire de l'exposition, c'est la première fois qu'elle investit les lieux du Château d'eau. Et c'est étonnant. Le lieu semble conçu pour accueillir son travail. Ses personnages faits de terre se fondent dans l'écrin de pierre. « Je cherche à ce que les personnages dégagent la vie », commente Fanny Ferré.

Une force d'expressivité impressionnante

Les êtres élancés qu'elle façonne à bras-le-corps mangent avec leurs doigts et vont nus pieds, et de cette terre brute façonnée naissent de vrais humains. Les détails sont édifiants, ils témoignent de l'humanité et de la sensibilité de l'artiste. Quand on demande à Fanny Ferré où elle puise son inspiration, elle répond, le plus naturellement, qu'elle est habituée à « vivre avec [s]es personnages ». « Lorsque je débute une sculpture, c'est comme si j'embarquais avec les personnages que je crée. Je vis, j'avance avec eux », explique-t-elle.

Il est là le secret de tant d'humanité. Les visiteurs venus assister au vernissage convergent vers l'artiste, les mots sont sincères, simples, émus. Fanny Ferré reçoit les compliments, humblement. Accompagnée de son petit chien, Gargouille, elle sillonne les allées du Château d'eau, peaufine quelques détails. Laura Capazza, qui tient la galerie éponyme, est habituée à l'effervescence autour de l'artiste. « C'est quelqu'un qui ne vit que pour ses personnages, c'est pour cela que l'expressivité de ces derniers est aussi forte. » Il faut le voir pour le croire. L'expression prend là tout son sens.

J'ai vraiment beaucoup apprécié ce moment et le film qui passe en continu est très intéressant. Elle se terminera le 23 septembre, j'y retournerai sans doute car certaines oeuvres peuvent partir chez un heureux acheteur et dans ce cas l'artiste en remet d'autres. Donc à suivre ! Et puis dans les gros murs du chateau d'eau il y règne une fraicheur bien agréable par ces temps presque caniculaire.

P1050905

P1050907

P1050908

P1050909 Arrivez-vous à encore en faire autant ?

P1050910

P1050911

P1050912

 

P1050914

P1050913

P1050915

P1050916

P1050917

Fanny Ferré s’invite entre les murs du Château d’eau l'artiste dont j'ai pris la photo sur le net.