Le soleil est revenu mais sans grosse chaleur alors j'ai continué mon exploration. Au programme : Saint Hilaire, Auzon, Brioude et La Vaudieu. De belles églises, de jolis coeur de village et de beaux panoramas sur l'Allier entre autres.  

P1060150 un panorama à couper le souffle en arrivant en haut d'une route très sinueuse.

P1060151 Drôle de façon de faire sécher les troncs

P1060152 l'église de Saint Hilaire

 

P1060155 les petites ruelles d'Auzon dont le guide dit : Juchée comme un nid d'aigle sur un promontoire rocheux, la ville d'Auzon, dont le nom remonte à la période préceltique, conserve une épitaphe gallo-romaine, gravée dans le mur de l'église. Depuis plusieurs siècles, cette ville a le privilège de posséder une précieuse cassette en os de baleine, fabriquée en Northumbrie vers l'an 700, mondialement connue sous le nom de coffret d'Auzon. La première habitante que mentionnent les écrits se nomme Gireldis, dame du castrum d'Auzon. Vers 900, elle donna une terre au monastère de Sauxillanges. Le nom de son époux n'est pas connu, mais il appartenait, selon toute vraisemblance, à la famille seigneuriale des Bompar d'Auzon qui possédèrent cette terre jusqu'à la fin du XIIIème siècle. D'autres familles importantes lui succédèrent et notamment les Montmorin, Polignac, Peirenc de Moras, Gireldis étant sûrement chrétienne, une église, dédiée à Saint-Laurent, doit donc déjà exister en ce lieu. Au XIIème siècle, une autre église  fut construite au même emplacement. Elle constitue un vrai joyau, le monument de la ville le plus visité, attirant chaque année des milliers de personnes.

P1060160 l'église d'Auzon

P1060163 une jolie vue sur le village

P1060166  Basilique Saint Julien de Brioude dont le guide dit : Le long de la   rivière Allier, dans le département de la Haute-Loire, Brioude est construit   autour de la célèbre basilique Saint-Julien. Les amoureux de la nature   apprécieront Brioude pour son musée du saumon ainsi que ses beaux paysages   alentours.

La basilique Saint-Julien est la plus vaste église romane d’Auvergne. Les vitraux anciens de l’église, disparue lors de la Révolution, ont été remplacés par des vitraux peints par l’artiste coréen Kim En Joong. Par des jeux de lumières, la peinture contemporaine sublime les pierres romanes

P1060172 l'intérieur

P1060176 une vue de La Vaudieu dont le guide dit : Protégé par les collines environnantes, au bord d’une rivière aux eaux vives, la Senouire, et bénéficiant d’un climat favorable, le village de Lavaudieu s’est développé autour de son abbaye dès le 11ème siècle. L’atmosphère est propice à la flânerie dans les ruelles du bourg et le long des berges aménagées. Les habitations et les jardins potagers, blottis autour de l’abbaye,magnifient ce site classé « Plus Beaux Villages de France » et « Village Fleuri ».L’église romane (XIème - XIIème siècles)
Dédiée à l’apôtre André, elle recèle un remarquable ensemble de peintures murales allant du XIIème au
XVIIIème siècle. Beaucoup, du milieu du XIVème siècle, sont de l’école italienne. Au niveau d’anciennes
tribunes, sur les murs latéraux, des scènes de la Passion sont représentées d’une manière très vivante, mais aussi cette extraordinaire allégorie de la peste : la Mort Noire.
À remarquer la flèche du clocher tronquée à la Révolution et surmontée d’une pique et d’un bonnet phrygien.

P1060182 et une autre depuis le petit pont de pierre. J'ai fait une pause lecture au bord de LA Senouire et ensuite je susi rentrée à ma chambre. Demain je recharge la voiture et direction La Bourboule dernière étape de mon périple. Je vais y retrouver Chantal et nous allons allier randonnées et tourisme.